Background ardep-bretagne.org

Comment utiliser un Tableau Blanc Interactif ?


tableaux blancs interactifs

Le tableau blanc interactif, auquel on se réfère par ses initiales : TBI, est un écran tactile que l'on associe à la fois à un vidéoprojecteur et à un ordinateur.


Installé une fois pour toutes !


Une fois la salle accueillant le tableau choisie, il suffit de le fixer au mur. Pour améliorer la visualisation, il faut le paramétrer afin que les bords de l'image et ceux du tableau soient parallèles. Généralement, quand le paramétrage initial est finalisé, il n'y a plus besoin de réglages. Le tableau peut servir régulièrement et facilement en le reliant à un ordinateur et en le couplant avec un vidéoprojecteur.


De nouvelles habitudes de travail


Avec les tableaux blancs classique, on prépare ses réunions ou ses formations à l'aide d'outils de présentation assistée par ordinateur (PAO) comme Powerpoint. L'intervenant effectue alors un va-et-vient entre le tableau et son ordinateur pour changer de diapositive. Avec les tableaux blancs interactifs, l'intervenant commande son ordinateur avec un stylet ou par simple toucher de l'écran. Il n'a plus à se déplacer et doit vraiment repenser le contenu de sa présentation pour un usage interactif.


Le formateur peut montrer des éléments créés en PAO mais en anticipant les interactions avec les participants. Finies les réunions pendant lesquelles seul l'intervenant parle en réservant un temps pour répondre aux questions.


Un auditoire impliqué


En plus des nouvelles fonctionnalités (zoom, capture d'écran, glisser-déposer,…), l'animateur de réunion peut aussi écrire à l'encre numérique sur le tableau blanc interactif et ainsi annoter sa présentation notamment en fonction des réactions et commentaires des participants. Ensuite, il sauvegarde le tout et leur envoie facilement la présentation annotée, gagnant ainsi en temps et en productivité. L'auditoire reste concentré sur l'exposé de l'intervenant sans avoir à prendre de notes. En outre l'intervenant peut désormais inclure dans son programme des moments dédiés pour inviter les membres du public à venir eux-mêmes agir sur le tableau, seuls ou par petits groupes.




Plus d'infos :

ch be lu ca